Les  classes en "zéro" chantent le mai

Les classes en zéro chantent le mai en mode confiné


Peu de monde dans les rues de Savigny  pour chanter le mai, pour cause de confinement, mais quelques conscrits ont tenu à fêter l’évènement en respectant soigneusement la «distanciation sociale»  et les mesures barrières.

A 22 heures précises la trompette de Lilian donnait le ton pendant que les conscrits entonnaient le mai et la « Savignoises » tandis qu’un énorme zéro lumineux s’affichait sur la tour de l’horloge comme un pied de nez au Covid 19.

Les festivités ont été reportées au 13 septembre ... jusqu’à nouvel ordre.