Les Zéros chanteront avec vous le Mai
puis la Savignoise jeudi 30 avril à 22h00

Compte tenu du confinement, il ne nous était pas possible cette année de chanter le mai comme les autres années…. Alors nous innovons !!!

Les Zéros chanteront avec vous le Mai puis a Savignoise
jeudi 30 avril à 22h00
,

chacun sur notre terrasse, notre balcon, depuis notre fenêtre….
Du centre du village, Lilian nous donnera le tempo avec sa trompette

Nous vous proposons de chanter avec nous pour que le village raisonne de nos chants et que notre énergie fasse fuir le vilain virus…
D’avance, nous nous réjouissons de chanter avec vous…

Et comme certains d’entre vous ont peut être oublié les paroles de ces chansons emblématiques de Savigny, vous pouvez les télécharger avec le lien :

Nous nous réjouissons de chanter le mai avec vous jeudi soir

La fête des classes initialement prévue le 17 mai,
a été déplacée au 13 septembre.

Version Audio Vidéo

A la rosée du joli mois de mai
A la rosée, je cueillerai
A la rosée, à la rosée, à la rosée, à la rosé-e
De bon matin me leverai
A la rosée du joli mois de mai
A la rosée, à la rosée, à la rosée, à la rosé-e
Un brin d'muguet je cueillerai
A la rosée du joli mois de mai
A la rosée, à la rosée, à la rosée, à la rosé-e
Et à qui donc je l'offrirai ? (bis)
A la rosée, à la rosée, à la rosée, à la rosé-e
A la jolie amie que j'ai (bis)
A la rosée, à la rosée, à la rosée, à la rosé-e

Version audio-Vidéo 

Le bureau des Zéros

Refrain :             
Le Savignois en bonne compagnie
Aime à jouir des plaisirs de la vie
Souvent, sa voix, s’élève ravissante
Pour célébrer son pays et son vin
Mais c’est surtout ce jus divin
Qui rend sa voix tendre et réjouissante.

1.
Il ne fait qu’imiter Noe,
notre grand père
A qui Dieu sur la terre
Ordonna de planter
Au flanc de la colline
La vigne, sa cousine
Avant cette origine
On ne pouvait chanter

2.
Souvent on peut le voir
Abrité sous la treille
Auprès d’une bouteille
Qu’il caresse le soir.
C’est sa fidèle amie
Son amante chérie
Sa maitresse jolie
Qu’il aime toujours voir

3.
Le dimanche en tout temps
Est un grand jour de fête
Qui le tient et l’arrête
Jusqu’à lundi naissant
De droit la femme gronde
Et mugit comme l’onde
Mais lui, heureux au monde
Lui répond en chantant

4.
Et quand un vent d’amour
Le frôle de son aile
Son épouse fidèle
Quand vient la fin du jour,
Lui murmure à l’oreille
Buvons une bouteille
Du bon jus de la treille
Trinquons à nos amour.

5.
Quand l’heure du destin
Vient lui montrer la tombe
Il sourit au vieux monde
Mais il pleure son vin.
Puis se ressouvenant
Des heures plus grivoises,
L’air de la savignoise
Le berce en l’endormant