Un concert hors norme!


Tout a débuté dans une église obscure avec quelques lampions portés par des choristes habillés de vêtements sombres pour créer l'ambiance de ce concert dédié à la poésie du soir.

Autour de 3  œuvres de musique sacrée, les vêpres et le Magnificat de Monteverdi, les vigiles nocturnes de Rachmaninov , Emmanuel Robin a réussi à tisser un spectacle ou les styles mélodiques s'entrecroisent pour créer une atmosphère surprenante, pleine de rythme et de poésie.

Les accents baroques, très animés et très pleins, ont été magnifiquement rendus par la qualité du chœur extraordinaire des "Voix de Soie", mais les musiques slaves offertes aux liturgies orthodoxes  ont été interprétées de façon magistrale.
Quant aux œuvres d'Emmanuel Robin lui-même, elles déclinaient en harmonisations contemporaines des thèmes grégoriens, znamenny ou yiddish... des sonorités parfois surprenantes mais pleine d'émotion.
Beaucoup de mouvement dans ce concert où les choristes se déplacent pour prendre une configuration différente à chaque séquence. Les solistes chantaient tantôt de la tribune, accompagnés par l'orgue, tantôt du chœur.

Et puis il y a eu ces fameuses percussions qu'on n'attendaient pas dans un tel concert et qui pourtant ont apporté un soutien  et une couleur incroyable à tout ce que nous avons entendu.

Pour que le plaisir soit complet on retiendra simplement cette petite phrase, pleine de sincérité d'Emmanuel Robin, qui dirigeait ce concert, au moment de quitter Savigny tard dans la nuit: " J'ai donné beaucoup de concerts, dans des églises qui avaient de bonnes qualités acoustiques, mais je n'ai jamais reçu un tel accueil depuis que je fais ce métier!"....quand on connait le "pédigrée" de ce monsieur, le compliment mérite d'être souligné!

Le prochain concert de Noël a déjà été annoncé: Ce sera le 16 décembre  avec une formation stéphanoise, Onde'N Gospel.

Le diaporama