A la rencontre de la musique médiévale

Malgré l’orage qui avait commencé à gronder et qui avait probablement découragé quelques habitués des concerts de Savigny, une centaine d’amateurs étaient venus à la rencontre de ces musiques du Moyen Âge qui avaient été préparées pour ce rendez vous d’été proposé par l’association Un Orgue à Savigny.

C’est l’ensemble Xérémia, qui ouvrait le concert avec quelques mélodies du XIII ème siècle avec des instruments insolites dont le groupe s’est fait une spécialité. Souvent reconstitués à partir de gravures, ces flûtes, ces harpes, ces vielles à roue, ces cornes donnent une idée très fidèle de ce qu’étaient les sonorités de cette époque.

Puis Marie Christine Vermorel,  en duo avec une mezzo soprane professionnelle, Domingue Larue, interprétait quelques pages médiévales  avec une voix très pure et pleine de délicatesse.

Enfin, accompagnées par Xérémia, les chœurs « Resonare », un ensemble vocale d’hommes et « Cantabile » , composée de 4 femmes, nous emmenaient en Catalogne, autour de ce monastère de Montserrat où se regroupaient les pèlerins  animés par une grande dévotion mariale.

Ces chants sacrés ou ces danses populaires , aux intonations répétitives parfois lancinantes nous plongeaient dans cette ambiance médiévale où on prenait le temps de contempler la nature, de célébrer la vie, de prier…et de se réjouir !

Grâce à la technique de Savideo, chacun pouvait lire sur un grand écran disposé au fond de l’église, les traductions de ces chants écrits en occitan, en catalan ou en latin.

Le concert se terminait par un hymne à la Vierge, dans une église plongée dans l’obscurité, où les choristes partaient en procession, un cierges à la main, dans une ambiance monacale et impressionnante.

Le public, très ému, se leva pour remercier ces musiciens et ces chanteurs fiers d’avoir pu, grâce à un travail vocal de toute une année, présenter une œuvre historique, difficile et dépaysante…mais aussi plein de saveur ! 

Le diaporama